header-vallet

Pourquoi ventiler un logement ?

  • Apporter un air de qualité à l’intérieur des bâtiments.
  • Évacuer les polluants de l’air (odeurs, humidité, produits chimiques, etc...).
  • Protéger le bâtiment des dégradations dues à l’humidité.
  • Améliorer la performance énergétique des bâtiments (isolation + étanchéité + ventilation).

 

Règles d’or de la ventilation (arrêté du 24 mars 1982 pour les logements)

  • La ventilation fonctionne 24h/24 et 365 jours par an.
  • L’air neuf entre par les pièces de vie (séjour et chambre) et ressort par les pièces polluées (cuisine, bain et WC).
  • Le débit de l’air extrait est conforme à la réglementation (ou conforme à l’avis technique dans le cas de la ventilation hygroréglable).

 

Différents systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC)

 

Les VMC simple flux :

  • VMC autoréglable (appelée VMC simple flux) : l’air neuf pénètre par des entrées d’air situées dans les pièces principales et est extrait dans les pièces humides, grâce à un groupe d’extraction. Le débit est constant.
  • VMC simple flux hygroréglable (A ou B) : par rapport à la une VMC simple flux autoréglable, le débit est modulé en fonction de l’humidité. En version hygro A, la modulation se fait uniquement à l’extraction. En version hygro B, la modulation a lieu à la fois au niveau des entrées d’air et à l’extraction.

Les VMC double flux :

  • VMC double flux classique (ou statique) : le système impose deux réseaux de gaines, contre un seul en simple flux. Il n’y a pas d’entrée d’air extérieur, des bouches d’insufflation en provenance d’une entrée d’air unique. Les calories de l’air sortant servent à réchauffer l’air entrant pour une meilleure performance énergétique.
  • VMC double flux thermodynamique est équipée en plus d’une pompe à chaleur qui chauffe l’air neuf. Elle peut être réversible pour rafraîchir l’air en été.

 

Avantages et inconvénients

 

Type de ventilation

Avantages

Inconvénients

VMC simple flux
autoréglable

. Solution la plus économique à l’installation.

    Gaspillage important de chauffage ;
    Bruit venant de l’extérieur par les entrées d’air ;
    Courants d’air.

VMC simple flux
hygroréglable

. Débit d’air entrant variable en fonction de l’humidité donc de l’occupation et des activités ;

. Économie d’énergie par rapport à la VMC simple flux autoréglable ;

. Si entrées d’air acoustique : diminution des nuisances sonores extérieures ;

. Moins de consommation électrique qu’une VMC double flux.

. Plus coûteuse qu’une VMC simple flux autoréglable ;

. Gaspillage de chauffage ;

. Surchauffe en été ;

. Petits courants d’air ;

. Réagit à l’humidité, mais pas aux polluants extérieur.

VMC double flux

. Économie importante sur le coût du chauffage, meilleure récupération des calories qu’avec une VMC simple flux hygroréglable ;

. Confort : pas de sensation de courant d’air ;

. Meilleure répartition de la chaleur dans les pièces de vie ;

. Filtration de l’air : amélioration de la qualité de l’air entrant (polluants extérieurs) ;

. Isolation acoustique par rapport au dehors ;

. Préchauffage ou rafraîchissement de l’air entrant.

. Plus coûteuse qu’une simple flux hygroréglable ;

. Nécessité d’un entretien régulier ;

. Encombrement important ;

. En cas de mauvaise conception : bruit dans les pièces de vie via les bouches d’insufflation ;

. Besoin de prévoir une évacuation d’eau pour évacuer la condensation.