header-vallet

Le saviez-vous ?

À travers de petites questions-réponses nous tacherons d'expliquer des point techniques sur tous les sujets concernant le domaine de la thermique

 

En parallèle des isolants traditionnels les plus courants comme la laine de verre et la laine de roche, il existe des isolants écologiques de plus en plus utilisés et tout aussi efficaces tel que :

  • La laine de Bois ou fibre de bois
  • La Ouate de cellulose
  • La laine Métis (à base de textiles recyclés)
  • Le Chanvre
  • Le Liège
  • La plume de canard

Il est important de bien choisir son isolant suivant son emplacement et sa résistance physique et thermique.
La résistance Thermique d’un isolant est donnée par un coefficient R (suivant son épaisseur), plus le R est élevé plus le matériau est isolant.

Pourquoi ventiler un logement ?

  • Apporter un air de qualité à l’intérieur des bâtiments.
  • Évacuer les polluants de l’air (odeurs, humidité, produits chimiques, etc...).
  • Protéger le bâtiment des dégradations dues à l’humidité.
  • Améliorer la performance énergétique des bâtiments (isolation + étanchéité + ventilation).

Lire la suite : La ventilation d'un logement

Pour toute construction neuve (et aussi pour tout agrandissement>30 %) depuis le 1 janvier 2013, il faut respecter une réglementation dite « la RT 2012 ».

 

La réglementation thermique RT 2012 impose d'être inférieur des valeurs seuils pour trois coefficients

 

1- Un Bbio (ou besoin bioclimatique) performant s’obtient avec un bâtiment bien pensé.
L’orientation et la disposition des baies vitrées favoriseront les apports solaires hivernaux. Les déperditions thermiques y seront limitées par une bonne isolation. La compacité de la maison sera également un atout en terme de déperditions thermiques.

2-Le Cep (ou Coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire)
Il comprend les consommations d’énergie liées au chauffage, à l’eau chaude sanitaire, à l’éclairage, à la climatisation et aux auxiliaires (telles que les pompes et la ventilation).

Lire la suite : La RT 2012 : Que faut-il respecter ?

Très important, les chiffres que nous vous donnons ci-dessous sont à prendre avec des précautions. Ce ne sont que des grandes tendances, elles dépendent beaucoup de la qualité de réalisation de la maison, de son exposition au soleil, des améliorations thermiques déjà réalisées, de l’énergie utilisée (variété de prix dans les énergies), et de l’usage d’occupation (se chauffer à 18 degrés coûte 30% de moins que se chauffer à 22 : 7% pour 1° d’écart )

 

Aujourd’hui moyenne en 2015 :

Lire la suite : Combien vous coûte en énergie votre maison chaque année ?